Surexploitée, la Méditerranée boit la tasse - Journal de l'environnement

C’est comme si l’expression «Mare Nostrum» prenait un nouveau sens: à force de nous appartenir, la nature y perd progressivement ses droits...