(1) «Il n’y a pas de gouvernance stable de la e-santé en France» - Libération

Applications pour smartphones, objets connectés, télémédecine... Pour le vice-président du Conseil national de l'ordre des médecins Jacques Lucas, notre système de santé doit vite s'adapter à ces innovations médicales.