Rapport AIE : L'efficacité énergétique progresse trop lentement

En 2018, l'intensité énergétique ne s'est améliorée que de 1,2 % dans le monde, soit la plus faible progression enregistrée au cours de la décennie. Ce déclin s'est amorcé depuis 3 ans. L'AIE estime qu'il faudrait un taux de 3 % par an pour permettre d'atteindre les  objectifs climatiques,
énergétiques et de qualité de l'air. Pourtant des technologies
rentables sont applicables aux bâtiments, à l'industrie et aux
transports.