calendarEvent Electric-Cannet

La réglementation européenne change à partir de janvier 2020 et devient draconienne. Les constructeurs auront l’obligation de maintenir le statu quo d’émission de carbone à 95 g/km, sur 95 % du parc de véhicules vendu en 2020 et 100 % en 2021. La facture peut exploser très vite, à tel point que « les grands groupes pourraient faire faillite », estime Jean-Paul Faure de l’Association du Développement du Véhicule Électrique (AVEM), rejoint également par Gérard Molines représentant du conseil national des professionnels de l’automobile (CNPA) : « Les constructeurs seront amenés à ne pas effectuer certaines livraisons et même à supprimer certains modèles ».
 

Si l’exercice est périlleux du côté des constructeurs, celui-ci ouvre une nouvelle ère pour le marché du véhicule électrique et le salon cannetan compte s’installer comme référence.

Ses objectifs énoncés seront de développer l’économie locale, réunir tous les acteurs du secteur, et de présenter innovations, vision et prototypes. La conception comprend d’associer exposants, ateliers et conférences.

Elle profitera d’une infrastructure de choix sur 9 000 m2 incluant La Palestre, le gymnase Maillan et la salle Recroix. Sans oublier l’accès à un parking gratuit.

L’avenue Pompidou sera elle-même fermée pour servir de « zone de test pour essayer les voitures. »

Les objectifs chiffrés du salon : 80 exposants ; 6 000 visiteurs ; 16 à 20 conférences ; 12 ateliers. Ceux-ci peuvent être revus à la hausse, en fonction de la réponse des professionnels désireux de participer et du niveau d’engouement du public.
 
Les partenaires qui se sont engagés à soutenir le projet du salon Electric-Cannet et sont intervenus à la conférence de présentation sont : Jean-Paul Faure (AVEM), Gérard Molines (CNPA), Arnaud Tallec (SAP Lab), Patrick Tambay (Ville du Cannet), Pierre Dumas (Ville du Cannet).
Location GoogleMap
Map in progress ...
Information

When


Location


Organization


Website



Documents
No documents