Tous les indicateurs sont en berne, alertent les industriels, qu'il s'agisse de production, de ventes ou de développement clinique. Les laboratoires français proposent des mesures de sauvegarde.