Impôt : le taux des intérêts de retard va être divisé par deux

Les intérêts moratoires versés par l'Etat mais aussi les intérêts de retard dus par les contribuables seront divisés par deux à compter du 15 novembre. Dans le collectif budgétaire de fin d'année, leur taux passera de 4,8 % à 2,4 % par an.