PACA Ecobiz

La rentrée des classes 2017 à la loupe

Dès le début des vacances d'été, commence la saison des cahiers, stylos et autres gommes : fabricants et magasins se mobilisent pour le traditionnel pic de ventes de la rentrée des classes.

Bientôt la rentrée des classes ! Pour savoir comment les industriels et les distributeurs se préparent au rush de la rentrée des classes, LSA fait le point sur les tendances et enjeux de ce millésime 2017. 

 

Pas de trêve estivale pour les acteurs des fournitures scolaires! Avant même les premiers chassés-croisés des vacanciers, les industriels et les distributeurs sont déjà sur le pied de guerre. "Les produits ont commencé à être implantés en rayons dès le mois de juin", rappelle Christophe Le Boulicaut, président de l'Association des industriels de la papeterie et du bureau (AIPB) et directeur général de Stabilo. 

 

Effacer la rentrée 2016

 

L'enjeu, pour cette année 2017, est d'effacer la mauvaise expérience vécue l'an dernier sur le marché, qui a enregistré un recul inédit de -1,1% en GMS sur les dix semaines de la rentrée 2016. La faute à une conjonction de phénomènes : retard au démarrage des ventes dû à une mauvaise météo, attentisme des consommateurs, ruptures en série sur la fin de la période... Mais les professionnels de la rentrée scolaire espèrent bien mieux faire cette année : innovations produits, merchandising adapté, offres promotionnelles... Tout est prévu pour bien préparer le cartable de nos écoliers.

 

Dossier spécial rentrée 2017 : 

Le point avec Christophe Le Boulicaut, président de l'Associartion des industriels de la papeterie et du bureau (AIPB)


Après une rentrée 2016 bousculée par des effets météo contraires et un fort taux de rupture sur les derniers jours de la saison, les professionnels de la papeterie espèrent un millésime 2017 moins atypique. Les shoppers reprendront-ils leurs bonnes vieilles habitudes ? 

 

On s'en souvient, la rentrée 2016 avait déjoué tous les pronostics et habitudes des professionnels de la rentrée : implantation tardive dans les linéaires à cause de la météo exécrable de juin qui avait contraint les distributeurs à maintenir plus longtemp en rayons les articles de jardin, attentisme inédit des shoppers qui, une fois n'est pas coutume, n'avaient pas profiter du versement de l'allocation de rentrée scolaire pour faire leurs emplettes en magasins, ruptures en série sur la fin de la saison... La reprise n'avait pas été de tout repos ! Comment se présente la rentrée 2017 ? Christophe Le Boulicaut, président de l'Association des industriels de la papeterie et du bureau (AIPB) et directeur général de Stabilo a répondu aux questions de LSA. Interview.

 

LSA - Quelles sont les tendances des ventes de la papeterie en ce début de saison ?

 

Christophe Le Boulicaut - Le marché est plutôt morose : selon GfK, sur un an arrêté à fin avril, les ventes sont en recul de -3,7% en valeur tous circuits confondus et de -2,8% en hypers et supermarchés. Mais si l'on considère les évolutions depuis le début 2017 seulement, la tendance est encore plus marquée à la baisse avec un recul de -5,4% sur l'ensemble des circuits et de -3,5% sur les seules GSA. L'évasion des shoppers vers d'autres circuits se poursuit : ainsi les superstores (type Bureau Vallée...) ont vu leurs ventes progressé de +7% sur un an et de +2% depuis le 1er janvier 2017. Le circuit internet est également en croissance, mais représente encore peu dans les ventes de produits de rentrée scolaires, encore réalisées à presque 80% en hypermarchés et supermarchés.

 

LSA - L'an dernier, la météo avait particulièrement compliqué le démarrage de la saison. Qu'en est-il cette année ?

 

C. - L. B. - Sans préjuger de l'avenir, nous sommes, pour le moment, revenu à un schéma normal : les implantations des produits ont commencé mi-juin comme traditionnellement. Nous espérons que le mois de juillet sera donc meilleur que celui de 2016 qui avait enregistré un recul de -20%. Cette année, les enseignes proposent dès ce mois-ci des offres promotionnelles intéressantes et nous misons également sur le fait que les consommateurs commenceront leurs achats dès juillet avec les avantages de disposer de davantage de choix et, surtout, de tranquilité. Mais cette année encore, c'est en août que la pression promotionnelle atteint son pic avec des prix très attractifs même sie le choix est moindre. 

 

LSA - En termes de produits, quelles sont les tendances cette année ?

 

C. - L. B. - Chaque année, environ 20% des produits proposés sont des nouveautés. Et ce sont elles qui dopent le marché. Parmi les axes porteurs, on note toujours la praticité et le fun avec, encore cette année, des univers très colorés, allant du fluo aux pastels. Les stylos et feutres effaçables ont toujours le vent en poupe. On voit également l'essor de produits hybrides, mixant papeterie et loisirs créatifs, comme les kits permettant de réaliser soi-même son propre agenda. La tendance au "do-it-yourself" amène de nouveaux usages.

 

LSA - Et en magasins ?

 

C. - L. B. - La montée des spécialistes et du digital oblige les enseignes alimentaires à repenser leurs services et parcours clients : les shoppers ont envie d'aller vite et bien mais aussi de partager ce moment privilégié pour les familles : tout le monde a des souvenirs, enfant, de ces courses de rentrée. Les magasins physiques ont un fort atout sur ce point car ils permettent de toucher, de tester les produits... mais aussi d'inviter aux achats d'impulsion, qui sont importants pour les achats de rentrée scolaire. La moitié des produits de rentrée sont décidés d'un commun accord entre l'enfant et les parents. Le magasin doit travailler le parcours d'achart, le service, l'offre et la relation clients. Certes, la rentrée est le deuxième pic de saisonnalité le plus important après Noël pour les enseignes. Mais ne jouer que sur le prix, même si c'est aussi une attente des consommateurs, est un critère finalement peu différenciant : tout le monde peut jouer sur le prix... au risque que tout le monde y perde au final.


Informations

Rédacteur
Nathalie POMAREDE
Chargée de Développement du Commerce

Date de publication
le 24/08/17 à 11:20

LSA Conso


24 novembre 2017 - 12:44 - URL: http://www.cote-azur-ecobiz.fr/jcms/prd_915439/fr/la-rentree-des-classes-2017-a-la-loupe

Powered by Jalios JCMS