Publiez vos dossiers


Retrouvez les dossiers thématiques et expertises de votre communauté. Valorisez vos compétences en publiant un dossier dans l'espace adhérents.

Emploi : la 4ème révolution industrielle est en marche !

Pour le Forum de Davos, l'organisateur, le World Economic Forum, a publié un rapport à la fois inquiétant et décapant sur l'évolution du marché du travail.

Un coup de flash à la fois inquiétant et décoiffant sur le futur des emplois !

Les technologies combinées de la 4ème révolution industrielle, avec la robotique et la désintermédiation, vont supprimer d'ici 2020 plus de 5 millions d'emplois dans les grandes économies mondiales, dont la France.#
Intitulé "Futur of Jobs", le rapport est à lire (en anglais) et à retenir.

Avec l'intelligence artificielle, la robotique, les nanotechnologies, l'impression 3D, la génétique, les biotechnologies et autres avancées technologiques qui se conjuguent, la quatrième révolution industrielle va bouleverser le marché du travail dans les cinq prochaines années à travers notamment la robotisation et la désintermédiation.

Plus de cinq millions d'emplois vont être perdus dans les principales économies mondiales prédit un rapport du World Economic Forum intitulé "Futur of Jobs" et publié juste avant l'ouverture aujourd'hui du Forum de Davos.

Ces pertes d'emplois, qui toucheraient largement la France, interviendraient pour les deux tiers dans les secteurs administratifs où des machines prendraient le relais sur les tâches routinières.

Pour WEF, les emplois de 2020 se joueront sur les "soft skills", les compétences typiquement humaines que les machines ne peuvent pour l'instant concurrencer : esprit critique, créativité, management, capacité d'innovation, travail en équipe, intelligence émotionnelle, art de la négociation… Autant de qualités qui prendront plus de valeur sur le marché du travail que des compétences "dures".

Dans le grand chambardement qu'amène la 4ème révolution industrielle, après celles de la machine à vapeur, de l'électricité, puis de l'électronique, Klaus Schwab, président et fondateur du WEF, lance un message aux autorités. "Sans une action urgente et ciblée dès aujourd'hui pour gérer cette transition à moyen terme et créer une main-d'oeuvre avec des compétences pour l'avenir, les gouvernements devront faire face à un chômage en hausse constante et à des inégalités", écrit-il dans un communiqué.

C'est, hélas, pour le chômage et les inégalités, déjà largement engagé.

Lire ce rapport très détaillé, en anglais (167 pages) sur le site de WEF (Pdf) : Future of Jobs

Informations

Rédacteur
Catherine BIEN
Chargée d'Animation des Professionnels en réseau - Ecobiz

Date de publication
le 22/01/16 à 11:05

Thèmes
Economie - Etude - Conjoncture
Emploi - Formation
Ressources humaines

Webtimemedias