Publiez vos dossiers


Retrouvez les dossiers thématiques et expertises de votre communauté. Valorisez vos compétences en publiant un dossier dans l'espace adhérents.

La cohabitation des générations Y, X et S dans l'entreprise n'est pas toujours simple !

C'est le résultat de l'étude menée auprès de 3000 managers par IMS-Entreprendre pour la Cité et Valeurs & Développement...

Il ressort de cette étude que, contrairement à une idée largement répandue, les séniors (rebaptisés S +50 ans) et les plus jeunes, les Y (20-35 ans) entretiennent plutôt de bonnes relations professionnelles même si le comportement des Y revendiquant une plus grande porosité entre vie professionnelle et vie privée peut dérouter leurs aînés.

Le "point dur" contre toute attente viendrait donc de la génération X (36-49 ans) qui semble avoir du mal à trouver sa place entre les S (reconnus pour leur expérience professionnelle et managériale) et les Y (incarnant le dynamisme, l'innovation et la créativité).

Cette situation, souvent ignorée des RH, est source de conflits entre les X et les Y, voire entre les X et les S, et est susceptible de ralentir le développement de l'entreprise.

Chaque génération de salariés est concernée :

  • les plus jeunes (et quelquefois précaires) revendiquant un mode de travail plus souple et ne se sentant par valorisés dans leurs qualités professionnelles,
  • les X souffrant d'un manque de reconnaissance et de perspectives d'évolution limitées par l'allongement des carrières des S qui les précèdent
  • et enfin les S qui se sentent poussés vers la sortie davantage par les X qui les suivent de près que par les Y... 

Alors que faire pour harmoniser les relations de ces différentes générations qui doivent travailler ensemble ?

Inès Dauvergne, Responsable Diversité d'IMS-Entreprendre propose «pour améliorer leur performance collective, les entreprises doivent maintenant prendre à bras le corps l'intergénérationnel. Tous les salariés passent par les 3 générations et ont tous besoin de reconnaissance. Il n'est plus question aujourd'hui de penser uniquement Senior ou Jeune. Il faut intégrer toutes les générations de l'entreprise dans une vision plus élargie de ses Ressources Humaines», 

Selon IMS-Entreprendre, l'engagement de l'entreprise est un facteur déterminant pour lutter contre les stéréotypes, qui permet d'entraîner les salariés dans un cercle vertueux.

Cet engagement peut prendre différentes formes : formations, rencontres intergénérationnelles autour d'un projet, un recrutement équilibré, un management attentif à l'évolution des salariés quel que soit leur âge...

Informations

Rédacteur
Catherine BIEN
Chargée d'Animation des Professionnels en réseau - Ecobiz

Date de publication
le 23/12/15 à 14:16

Thèmes
Ressources humaines