Publiez vos dossiers


Retrouvez les dossiers thématiques et expertises de votre communauté. Valorisez vos compétences en publiant un dossier dans l'espace adhérents.

Les solutions de financement alternatives accessibles aux PME

Face au ralentissement de l'octroi des crédits aux entreprises, les PME ne peuvent plus se limiter à une seule source de financement. Elles doivent utiliser différents leviers en fonction de leurs besoins et de la fiscalité du moment

Actuellement, les banques sont plus réticentes à accorder des crédits aux entreprises et sont plus exigeantes sur le respect des contraintes réglementaires. De plus, le contexte économique pousse les entreprises à reporter leurs projets et leurs demandes de crédit. Pour compenser ce ralentissement d'octroi des crédits bancaires, le chef d'entreprise doit partir à la recherche de financements supplémentaires. Différentes solutions alternatives adaptées peuvent être mises en place.

 L'affacturage est un financement adapté aux PME qui travaillent en B to B. (relations commerciales entre professionnels).Reconnu comme 2ème source de financement court terme, il permet aux entreprises d'externaliser leur poste clients, voire de le faire gérer par un spécialiste. Les banques orientent de plus en plus de dossiers clients vers cette activité aux moindres contraintes réglementaires.

La titrisation. Cette opération, qui consiste à vendre des créances clients sur les marchés à des investisseurs, permet en effet un apport de cash aux entreprises. Les entreprises qui ont un montant d'encours moyen d'environ 1 M€ peuvent bénéficier de ce financement peu répandu.

Le crédit-bail mobilier (matériel et véhicule) ou immobilier (bâtiment). Il s'agit précisément d'un contrat passé avec une entreprise (crédit bailleur) qui met un bien à la disposition d'un client (crédit preneur), moyennant l'engagement de le louer pendant une durée déterminée en contrepartie de loyers.

Le lease-back permet à l'entreprise de revendre un actif immobilisé à une société financière dans le but de générer de la trésorerie. Les financements sur un actif immobilisé en crédit-bail ou lease-back permettent de financer le bien dans sa totalité et de générer un avantage fiscal important, sans garantie réelle ou apport initial.

 Concrètement, l'établissement financier achète le bien au fournisseur et le loue à la PME pendant une durée déterminée. À la fin du contrat, la PME récupère la propriété du bien. Il est ainsi parfois plus facile d'obtenir ces financements que les financements classiques car la propriété reste celle de l'établissement financier.

La subvention permet de compléter un plan de financement, et parfois de bénéficier d'un crédit bancaire. Il est possible de bénéficier de subventions pour financer un projet d'amélioration de sa compétitivité, d'innovation, de développement à l'export, etc... Le montant des aides peut atteindre 45% des dépenses. Les subventions peuvent provenir des Conseils Généraux, notamment pour les aides à l'immobilier, ou des Conseils Régionaux, par exemples pour les aides en faveur de l'emploi...

L'univers des subventions est toutefois complexe. Il est difficile de se retrouver dans l'identification des subventions, la vérification des critères d'éligibilité ou la présentation de son projet, par exemple.

 

Informations

Rédacteur
PACA ECOBIZ
Administrateur général de la plateforme

Date de publication
le 26/03/14 à 16:28

Thèmes
Développement de l'entreprise