PACA Ecobiz

Découvrir le CJD Côte d'Azur

Le CJD est une association constituée d'acteurs économiques de différents secteurs. Centre des Jeunes Dirigeants d'entreprise : services, industrie ou commerce, entrepreneurs ou cadres salariés dirigeants, sociétés ou associations.Le CJD est un mouvement national de plus de 3300 membres de moins de 45 ans.

Le CJD n'a pas pour objectif de défendre les intérêts d'une catégorie, mais d'accompagner dans sa mission tout jeune dirigeant soucieux d'améliorer sa performance et celle de leur entreprise. De nos jours, de nombreux événements donnent une mauvaise image de l'entreprise et de son dirigeant (mondialisation compétition économique, dégradation de l'environnement, manque de repères, de vision, de valeurs...)

Dans ce contexte, face à la globalisation des marchés et à la suprématie du financier, le CJD se bat pour une entreprise qui développe une performance globale, c'est-à-dire une performance, plus respectueuse des parties prenantes (que sont les salariés, clients, fournisseurs, société civile, environnement...) moins axée sur la maximisation des profits à court terme.

Le CJD est organisé autour de 4 phases indissociables :

 

               1.   REFLECHIR POUR ANTICIPER :

Assailli par son quotidien, le dirigeant manque de recul pour avoir une vision prospective et stratégique de son entreprise : il lui faut donc apprendre à se dégager de cette pression constante pour élargir sa vision des choses. Une fois par mois, nous avons donc une réflexion collective entre JD, où sont abordés des thèmes relatifs à l'entreprise. Ouvert sur l'extérieur, le CJD fait intervenir des professionnels de tous horizons : économistes, sociologues, scientifiques, philosophes... Prendre le temps de réfléchir donne aux JD la possibilité d'anticiper et de comprendre l'environnement de son entreprise, en échangeant avec d'autres dirigeants qui partagent les mêmes préoccupations. S'ouvrir à l'écoute de points de vues divers permet de prendre du recul pour améliorer sa performance et celle de son entreprise.

 

               2.  SE FORMER POUR PROGRESSER :

Le besoin de formation et de perfectionnement concerne tout dirigeant, quelle que soit la taille ou l'ancienneté de son entreprise. Car le métier de dirigeant reste difficile, méconnu et peu exploré. Le CJD a construit une formation unique en France pour les dirigeants et entrepreneurs : COPERNIC. C'est un cursus cohérent et structuré, composé de modules innovants et de mises en situation dans l'entreprise. Le dirigeant va faire le point sur ses compétences et rencontrer d'autres dirigeants partageant les mêmes valeurs et désireux de s'améliorer. Le CJD est une véritable école pour dirigeant.

 

               3.   EXPERIMENTER POUR INNOVER :

Le dirigeant ne peut pas se borner à une simple approche théorique. Il doit mettre ses idées en pratique, en explorant de nouvelles pistes. C'est pourquoi au CJD la réflexion et la formation sont indissociables de la phase d'expérimentation pragmatique et active. Des moyens humains et méthodologiques sont mis en place pour permettre à chaque JD d'expérimenter les innovations qu'il tente dans son entreprise, qui seront pour lui un gage de compétitivité et le moyen de prendre une longueur d'avance. Chaque expérimentation est testée par un large panel d'entreprises, partageant ensemble les résultats obtenus et les problèmes rencontrés. Cela permet de mesurer la pertinence des innovations et de les mettre au service d'une performance réellement globale. Ainsi, le CJD a expérimenté de nouvelles formes d'organisation du travail, la gestion des compétences, formation tout au long de sa vie, mise en place des nouvelles technologies pour les entreprises.

 

               4.   S'ENGAGER POUR INFLUENCER :

Etre au CJD, c'est s'engager à défendre une vision que le CJD soutient depuis 1938 ; une économie au service de l'Homme (et non le contraire !) C'est croire en des valeurs, et vouloir les faire partager, et les porter dans des lieux de décision. Depuis 1938, le CJD a été à l'initiative de la formation en alternance, la représentation du personnel, la participation des salariés au partage du résultat... Le CJD est reconnu comme un laboratoire d'idées et d'innovations économiques et sociales. Au CJD, on recherche une performance globale, c'est à dire économique, mais aussi humaine et environnementale. On ne défend pas des intérêts comme peut le faire un syndicat, mais on défend une vision de l'entreprise et de sa place dans la société.

 

LE CJD COTE D'AZUR en quelques chiffres

 

150 MEMBRES

       Origine                    Secteurs d'activités   
  • Créateurs 50 %
  • Repreneurs : 25 %
  • Cadres dirigeants : 25 %
  • Banque - assurance : 10 %
  • Conseil aux entreprises : 24 %
  • Professions libérales : 9 %
  • Commerces : 13 %
  • Communication - publicité : 16 %
  • Industrie : 3 %
  • Immobilier : 5 %
  • Autres : 20 %

 

 


20 novembre 2017 - 19:10 - URL: http://www.cote-azur-ecobiz.fr/jcms/prd_102785/fr/decouvrir-le-cjd-cote-d-azur

Powered by Jalios JCMS